Text Resize

-A +A
Bookmark and Share

Le programme d’accès linguistique publie le rapport d’évaluation de la conformité pour 2012

Tuesday, February 26, 2013

Le programme d’accès linguistique publie le rapport d’évaluation de la conformité pour 2012

Le rapport évalue les progrès et les carences observés chez les agences dont certains utilisateurs ne parlent pas l’anglais

 

District de Columbia
Bureau des Droits de l’Homme de D.C. (OHR)
 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
 
PUBLICATION IMMÉDIATE : Lundi 26 février 2013
RENSEIGNEMENTS : Elliot Imse (OHR) 1~202.481.3773 ; elliot.imse@dc.gov
 
WASHINGTON, D.C. : Le programme d’accès linguistique (Language Access, « LA ») du Bureau des Droits de l'Homme du District de Columbia (Office of Human Rights, « OHR ») a publié son rapport d’évaluation de la conformité en matière d’accès linguistique pour 2012. Le rapport présente les progrès réalisés par les agences du District et les carences qui continuent de faire obstacle à l’accès à leurs services des clients n’ayant qu’une connaissance limitée ou inexistante de l’anglais (limited English proficient and non‐English proficient, « LEP/NEP »). Le rapport, qui fournit des fiches d’évaluation de la conformité en matière de LA pour 32 agences fréquemment en contact avec le public, attire l’attention sur trois domaines qui ont particulièrement besoin d’améliorations : (1) le suivi des clients LEP/NEP ; (2) la traduction des documents essentiels pour les clients ; (3) l’accès aux sites Web des agences.
 
« Les agences ont effectué des progrès, mais il reste encore à faire pour garantir que les résidents n’ayant qu’une connaissance limitée ou inexistante de l’anglais aient un accès fiable aux informations et services qu’offrent les services publics du District », a expliqué Mónica Palacio, directrice du programme de LA administré par l’OHR. « Le rapport d’évaluation de la conformité révèle plus complétement les points forts et les domaines à améliorer à l’aide d’un format de fiches d’évaluation qui aidera le programme d’accès linguistique à surveiller plus exactement les progrès effectués ou leur absence. »
 
La nouvelle méthodologie a recours à des critères d’évaluation quantitatifs et qualitatifs pour donner un aperçu du niveau de conformité au LA pour les 32 agences. Elle fournit une évaluation descriptive permettant aux résidents du District, ainsi qu'à leurs défenseurs et aux agences de comprendre plus complètement les points forts et les carences des agences, et elle présente des recommandations spécifiques qui permettront aux agences d’améliorer les services offerts aux clients LEP/NEP. Le rapport présente aussi les résultats préliminaires de tests concrets effectués dans 23 agences, et il analyse les sept plaintes déposées auprès de l’OHR concernant l’accès linguistique durant l’exercice 2012.
 
Le programme de LA a été créé par la loi sur l’accès linguistique de 2004 (Language Access Act) pour assurer la conformité en matière d'accès linguistique de toutes les agences du District, tout particulièrement pour les agences dont les contacts avec le public sont importants. La loi stipule que les agences du District doivent offrir des prestations d’interprétation à tous leurs clients LEP/NEP et traduire les documents essentiels dans toute langue utilisée par 500 des clients LEP/NEP, et toute langue utilisée par 3 % de l’ensemble de leur clientèle. Le programme de LA veille au respect de la loi : il offre formation et soutien technique aux agences et mène une vigoureuse campagne de sensibilisation auprès des populations concernées.
 
Le Directeur de l’OHR, Gustavo Velasquez s’est félicité de « l’amélioration de l’accès aux services d’interprétation et aux documents traduits : c’est grâce aux efforts infatigables de notre équipe du programme d’accès linguistique, en collaboration avec les responsables déterminés de la coordination de l’accès linguistique pour chaque agence. Il est rarement facile de procéder à des changements systématiques mais notre équipe est déterminée à agir pour le compte des résidents n’ayant qu’une connaissance limitée ou
inexistante de l’anglais, afin qu’ils puissent bénéficier d’un meilleur accès aux services publics et d’une participation plus active aux programmes et aux activités organisés pour le public. »
 
Le rapport d’analyse de la conformité à l’accès linguistique pour 2012 est disponible en ligne : ohr.dc.gov/languageaccess/2012report.
 
Des informations supplémentaires sur le programme d’accès linguistique sont disponibles sur ohr.dc.gov/languageaccess.
 
###
 
District de Columbia, Bureau des Droits de l’Homme du DC
Le bureau des Droits de l’Homme du District de Columbia (Office of Human Rights, OHR) a pour objectif
l’élimination de la discrimination, l’augmentation de la parité et la protection des droits des personnes vivant
ou en visite dans le District de Columbia. En offrant un processus de recours judiciaire aux personnes qui
estiment avoir été victimes d’actes de discrimination, le bureau veille à l’application des lois locales et
fédérales en matière de Droits de l’Homme, y compris la loi du DC sur les Droits de l’Homme (Human Rights
Act). L’OHR veille de manière plus active à la défense des Droits de l’Homme dans le District par le biais des
« enquêtes du directeur » (Director’s Inquiries), qui servent à détecter et à examiner les pratiques et les
politiques potentiellement discriminatoires.
 
Aimer le bureau des Droits de l'Homme du DC sur Facebook !
http://www.facebook.com/DCOHR
 
Suivre le bureau des Droits de l’Homme sur Twitter !
http://twitter.com/DC